SynerGétude

Mutualisons nos connaissances pour imaginer, créer et innover

Le Mot de la créatrice

Avec le bouleversement de tous les équilibres socio-économiques et culturels, nous vivons des mutations anthropologiques majeures avec l’émergence d’un nouveau monde qui redistribue toute la géostratégie mondiale en imposant de nouvelles règles et de nouveaux processus de production, créant une surabondance d’informations et un progrès technologique jamais atteint par l’humanité.

Face à un horizon brouillé par la limite de nos ressources naturelles, c’est une véritable crise de sens qui agite et anime nos sociétés actuelles. La seule valeur refuge qui puisse aujourd’hui porter tous les espoirs de l’humanité est la valeur connaissance, une valeur durable et hautement symbolique de l’empreinte humaine, constituant son patrimoine le plus précieux.

Ce Work In Progress  est le fruit de deux passions celle de l’art et celle de la recherche. Il est l’aboutissement de plus de 15 ans d’enseignements consacrés à la gestion des connaissances et à l’analyse décisionnelle avec comme modèles sous-jacents l’appréhension des mécanismes d’apprentissages, pour essayer de comprendre et de maîtriser la fonction de capitalisation des connaissance avant leur transmission. C’est aussi le fruit de multiples lectures et de diverses rencontres avec des artistes et des créateurs de tous horizons avec lesquels nous apprenons à développer notre intelligence sensible et à aiguiser nos cinq sens. En acceptant d’être dérangé, nous sortons de notre vision rationalisante et conceptuelle, pour appréhender d’autres dimensions sensorielles qui vont développer notre intériorité et enrichir nos ressources cognitives en matière d’intuitions, d’imaginations, de sensations, et de créations. Des outils oh combien subtiles et fragiles pour appréhender le chaos, l’instabilité, l’incertain, et toutes sortes de situations qui exigent de la profondeur, de l’observation, de l’écoute et de l’attention.

Parce qu’une économie de la connaissance est une économie de l’innovation, elle se place en rupture par rapport aux anciens schémas pour proposer un modèle de société créative, responsable et solidaire. Une économie de polarisation des savoirs et des liens sociaux pour cultiver tous les maillages possibles au développement d’un écosystème harmonieux et durable.

Pour abolir les conformismes et combattre les préjugés, André Breton a usé de la poésie comme d’une arme aux multiples facettes que sont l’imagination, l’émerveillement, les récits de rêves et les surprises du hasard : « La poésie a toujours été regardée comme une fin. J’en fais un moyen.». Toujours dans le même esprit d’innovation, quand Picasso avait décrété : « destroy your business », pour expliquer qu’il fallait se libérer des conformismes établis par les styles de peinture pour s’élever en création, André Breton avait clamé : « je ne veux pas changer de règles du jeu. Je veux changer de jeu ». Le jeu social, tel que nous le vivons, a plus que jamais besoin d’être repensé et redistribué sur la base d’une éthique plus globale, solidaire et  durable.


Dr Férial BENACHOUR-HAIT : Créatrice et Dirigeante de SynerGétude

Contact : innov.synergetude@gmail.com

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s